SYSTÈMES SÉCURITAIRES


SYSTÈME CACOLAC


picto-circuit-150x150

COMMANDE AUTOMATIQUE DU COMBLE LACUNE : SYSTÈME CACOLAC.
C’est un dispositif ayant pour vocation de pouvoir faire monter et descendre d’un train des personnes à mobilité réduite (PMR) en tout quiétude.

picto-perso1

CLIENT


> Client : RATP
> Début du projet : février 2007
> Durée : 8 mois
> Début des essais sur site : mai 2007
> Date de mise en service : octobre 2007

Documentations et certificats


DESCRIPTION : QU'EST-CE QUE CACOLAC ?


CACoLac est un dispositif ayant pour vocation de pouvoir faire monter et descendre d’un train, des personnes à mobilité réduite (PMR), en toute quiétude. Pour se faire, il commande le déploiement et le rangement d’une plate-forme (comble lacune). Cette dernière se voit aidée par 7 capteurs (laser, infrarouge et radars) qui mesurent notamment la distance entre le train et le quai. Cette redondance de l’information permet d’atteindre un niveau de sécurité SIL 3 et le placement judicieux et juste de la plate-forme.

En 2006, CLEARSY a mis en service le système de contrôle commande (Coppilot) des portes palières prototypes qui ont été installées temporairement dans les stations Saint-Lazarre et Invalides. Ce système était externe au train, et était capable de reconnaître de manière sécuritaire si un train était arrêté en station pour commander l’ouverture des portes palières. Ce système est repris dans ses principes ainsi que quelques composantes matérielles pour donner naissance au système sécuritaire SIL3 CaCoLac.

CACoLac est le système qui commande le déploiement et le repli de la partie mobile du comble lacune.
Le Comble-Lacune est une passerelle mobile (sorte de marchepied installé sur le quai) qui permet de combler l’espace vide situé entre le quai et le métro lorsque certaines stations ne sont pas rectilignes.
Ce dispositif est en cours d’installation Place d’Italie, ligne 5 dans le métro parisien à des fins d’expérimentation, lieu où la courbure de la station entraîne un vide important et dangereux entre le métro et son quai. Jusqu’à ce jour l’accès à la dernière porte du train, pour cette station, était condamnée à partir du quai par une grille. Le système comble lacune rendra l’accès au train en montée et descente par cette porte.
Ce système a des objectifs de sécurité SIL3 sur les événements redoutés (10-7 événements redoutés par heure) de repliement ou déploiement à tort de la partie mobile du Comble-Lacune et un taux de fiabilité traité en SIL2 selon la norme.
Le système est totalement automatisé et ne fait donc aucunement appel à une intervention humaine et/ou manuelle. Il est par ailleurs externe au train.

FONCTIONNEMENT : LE COMBLE LACUNE ET CACOLAC


1 – LE COMBLE-LACUNE

> Chaque comble-lacune est équipé d’une partie mobile, qui se déploie et se replie afin de faciliter l’entrée et la sortie des utilisateurs en comblant le vide apparent entre le quai et le métro.
La passerelle mesure 2,50m de long et peut combler  un vide de 40cm environ.
Le comble-lacune ajuste de lui-même la distance à combler.

2 – LE SYSTÈME CACOLAC

CACOLAC a pour objectif de piloter automatiquement le déploiement et le repli du Comble-lacune. Il fonde son mode de fonctionnement sur l’observation du comportement de chaque métro par le biais de capteurs situés sur chaque quai. Ils sont constitués de : 2 télémètres (laser et hyper fréquence), 3 capteurs de présence (infra rouges triangulaires) et 2 radars de vitesse (à effet doppler).

CES CAPTEURS PERMETTENT DE DÉTECTER :
> L’arrivée d’un train
> Un train en cours d’arrêt à quai
> Les zones d’arrêt d’un train arrêté à quai
> Le départ d’un train à quai

Un automate gère les informations délivrées par les différents capteurs, et commande en fonction de la situation le repliement ou le déploiement du comble lacune et de ses parties mobiles.
La sécurité de CaColac repose sur la redondance des capteurs, sur les séquences caractéristiques d’arrivée et de départ du train, un automate SIL3, et le développement du logiciel avec la méthode formelle B.
Le système Comble Lacune est développé par la société Bigorre Ingénierie pour le compte de la RATP, et sous-traite la réalisation du système sécuritaire CaCoLac et la démonstration de sécurité associée à CLEARSY.