Le Régiolis, le train dernière génération d’Alstom arrive sur le réseau ferré français

La dernière génération de trains d’Alstom, le Régiolis, à présent homologués pour circuler, devrait arriver sur les voies ferrées de douze régions françaises. L’Alsace, la Picardie, l’Aquitaine et la Lorraine ont été les premières régions à utiliser ce nouveau train dès le 22 avril 2014. Alstom, le fabricant de cette nouvelle gamme a reçu l’autorisation de mise en exploitation commerciale (AMEC) par l’établissement public de sécurité ferroviaire (ESPF). L’acquisition de cette autorisation a été rendu possible grâce à l’intervention du Réseau Ferré de France, de la SNCF, de Certifer et de Eurailtest.

Afin d’obtenir cette autorisation, 1400 jours de tests, 200 personnes et 20 organismes différents ont été nécessaires pour rendre possible la circulation de ce nouveau train sur les voies ferrés. Au total, 4000 personnes en France ont été impliquées dans ce projet afin de garantir la sécurité sur le réseau ferré français.

Cette nouvelle génération de train peut rouler jusqu’à 160 km/h avec en plus, une diminution du volume sonore. Soucieux de l’impact environnemental, le train a été fabriqué avec 85% de matériaux recyclables, et son poids, inférieur à celui des autres trains, permet de réduire sa consommation d’énergie. Alstom s’est également focalisé sur le confort des passagers, qui disposent ainsi davantage de rangements et de prises électriques.

Un nouveau train à la fois confortable et accessible aux personnes à mobilité réduite et malvoyantes

Pour améliorer à la fois le confort et la sécurité, les trains ont été équipés d’un système d’annonces sonores (SAS), conçu par CLEARSY. Tous les trains Régiolis sont dotés de ce système vocal qui permet aux voyageurs d’être tenu informé en temps réel des annonces sonores relatives aux portes, telles que l’ouverture et la fermeture des portes, la signalisation des portes condamnées ou non ouvrable, ou encore la présence d’un quai court.

GAPS SIL2 Outre l’amélioration du confort des passagers, Alstom a concentré ses efforts sur l’accessibilité. Le Régiolis répond aux dernières normes européennes d’accessibilité (STI PMR), qui permet l’accès aux personnes à mobilité réduite et malvoyantes. Le train a une hauteur très basse, sans étage et sans aucune marche à bord. Afin de sécuriser l’accès pour les passagers, et notamment ceux à mobilité réduite, CLEARSY a apporté son  aide dans cette démarche en concevant un système de détection de quai (GAPS), qui permet de mesurer la distance entre le train et le quai. Une fois que l’équipement gérant de la marche mobile intégrée au train a reçu la mesure, la plateforme mobile reçoit l’autorisation de se déployer.