Le DRF MP de marque Fersil homologué par Mitsubishi Industries Ltd

En 2011, L’organisme en charge du métro de Macao  « Transportation Infrastructure Office » (GIT) a attribué à Mitsubishi Industries Ltd. (MHI) le contrat de fourniture de trains, ainsi que la mise en place du système de contrôle automatique de train (ATC) du nouveau métro léger de Macao (MLRT). Cette première phase consiste à rendre totalement automatique le métro qui relie la péninsule de Macao à l’île de Taipa.

Pour assurer la sécurité du système, CLEARSY system engineering a proposé à MHI de développer un compteur d’essieux doté de nouveaux détecteurs, spécialement conçus pour le métro léger de Macao dont les rames sont composées de roues pneumatiques. Ce compteur d’essieux fournit au système d’enclenchement l’information de présence d’un train entre deux ou plusieurs détecteurs.

A l’origine, ce système de compteur d’essieux a été conçu uniquement pour détecter des roues classiques en fer.  Afin de répondre aux attentes de MHI, CLEARSY a su adapter ce système, afin que les détecteurs puissent reconnaitre une pièce de métal autre que la roue en elle-même.

 Deux détecteurs

Deux détecteurs

 CLEARSY n’en n’est pas à son premier coup d’essai, puisque ce nouveau compteur d’essieux avait déjà été conçu et testé sur les roues pneumatiques du métro Parisien (RATP).

MHI a choisi le compteur d’essieux de CLEARSY et les essais réalisés sur les voies de tests d’Hiroshima il y a quatre mois ont été très concluants. Ce système développé pour MHI afin d’équiper le métro de Macao possède le niveau de sureté le plus élevé dans le domaine ferroviaire (SIL4, certifié par un organisme indépendant (ISA) : TUV).

Grâce à ces nouveaux détecteurs, CLEARSY a désormais démontré que les compteurs d’essieux de sa gamme FERSIL peuvent être installés sur tous les types de trains, que ce soit des métros, des tramways ou encore des trains à grande vitesse.