FERROVIAIRE DANS LE MONDE


NORMES ET NIVEAUX


La sûreté de fonctionnement des systèmes industriels est définie par l’absence de risque inacceptable, de blessure ou d’atteinte à la santé des personnes, directement ou indirectement, résultant d’un dommage dû au matériel ou à l’environnement.

LES NORMES IEC 61508 ET NIVEAUX D’INTÉGRITÉ SIL


Une analyse des risques permet de déterminer comment la sûreté de fonctionnement permettra d’assurer une protection adéquate contre chacun des risques qui peuvent survenir. Ces dangers sont donc traités de manière appropriée pendant la phase de conception pour que le système final soit exempt de défaut.
En effet, les fonctions de sécurité sont la résultante des systèmes électriques, électroniques ou électroniques programmables qui sont habituellement complexes, ce qui a pour conséquence de rendre très difficile la détermination des défaillances. L’objectif est donc de concevoir le système d’une manière qui évite un maximum de pannes et qui les contrôle si elles apparaissent

Les pannes peuvent provenir de nombreux facteurs différents :
> Erreurs sur le logiciel,
> Erreur humaine,
> Influence de l’environnement,
> Panne matérielle aléatoire des mécanismes,
> Etc…

Ainsi, la sécurité de fonctionnement dépend du bon fonctionnement d’un système global ou d’un équipement en réponse à ses entrées.
C’est pourquoi la norme IEC 61508 (CEI 61508 en français) fut créée.

LA NORME CEI 61508


Elle s’applique aux systèmes de sécurité électriques, électroniques ou électriques programmables destinés à exécuter des fonctions de sécurité. Elle contient les exigences nécessaires et suffisantes pour minimiser ces pannes. Toutes les phases du cycle de vie des matériels et du logiciel (depuis la conceptualisation, en passant par la conception, l’installation, l’exploitation, la maintenance, jusqu’à la mise hors service) sont concernées.
> La CEI 61508 a été approuvée par le CENELEC en tant que norme européenne (EN).
> La norme IEC 61508 présente une approche générique de toutes les activités liées au cycle de vie (naissance jusqu’à la réforme du système) des éléments électriques-électroniques-électroniques programmables (E/E/PES) qui sont utilisés pour réaliser des fonctions de sécurité.
> Du fait de la grande variété des applications électriques-électroniques-programmables à des degrés de complexité très divers, la norme IEC 61508 définie des méthodes d’analyse, des méthodes de développement pour réaliser la sécurité fonctionnelle basée sur l’analyse des risques et de déterminer les niveaux d’intégrité de sécurité (SIL) à atteindre pour un risque donné, mais pas de règles générales à proprement dites.

LES NORMES DÉRIVÉES DE L’IEC 61508 : 50126, 50128 ET 50129


Les normes dérivées de l’IEC 61508 comprennent par exemple les normes pour les procédés industriels (IEC 61511), le secteur du nucléaire (IEC61513), la sécurité des machines (IEC 62061 et ISO 13849) ou encore le transport ferroviaire (EN 50126/EN 50128/ EN 50129).

> Dans ce domaine, les normes EN 5012x sont basée sur le cycle de vie système et ont été écrites afin d’adapter les exigences de la norme générique IEC 61508 aux contraintes de ce secteur. Le respect des prescriptions des normes EN 5012x suffit à assurer la conformité à la norme IEC 61508 sans qu’une évaluation complémentaire soit nécessaire.

SIL : NIVEAU DE "SÉCURITÉ INTÉGRÉE"


pictos-macbook

SIL ou Security Integrity Level


Le SIL est un niveau d’intégrité de sécurité. La notion de SIL découle directement de la norme IEC 61508. Le SIL peut se définir comme une mesure de la sûreté de fonctionnement qui permet de déterminer les recommandations concernant l’intégrité des fonctions de sécurité à assigner aux systèmes E/E/PE concernant la sécurité.

> Il existe 4 niveaux de SIL : le SIL 4 étant le système de sécurité le plus élevé, le SIL 1 le moins élevé.

> Il s’agit d’une probabilité moyenne de défaillance sur sollicitation PFDavg (Probability of Failure on Demand) sur une période de 10 ans.

Grâce à une grande maîtrise en calcul formel, en sécurité de fonctionnement et à l’utilisation de la méthode B (très utilisée en milieu industriel pour réaliser des logiciels sécuritaires prouvés), CLEARSY SYSTEMS ENGINEERING est qualifiée pour mener à bien des projets nécessitant un contexte de certification de niveau SIL 2, SIL 3, ou SIL 4, selon la norme 61508.